Pièces détachées

Pièces détachées sont trois pièces détachées, séparées, trois volets d’une performance dont le but est justement de montrer le corps en pièces, pas détruits, loin de là, mais à ausculter, à observer, par morceaux. Son sous-titre Kess Kiss Pass, ou comment sauter par-dessus son ombre quand on n’en a plus? exprime avec un humour présent dans l’ensemble des pièces le questionnement qui tient lieu de fondement à ce travail:

Que peut-il se passer, quand plus rien ne peut se passer?

Car l’ombre est l’autre indispensable, le reflet variable annonciateur de notre présence, une métaphore de notre place dans la société. Que reste-t-il de nous quand l’autre nous a abandonné, quand il ne nous reste personne pour parler, personne pour nous voir, personne, ni même notre ombre? L’événement jamais vu peut-il vraiment exister?

Voilà la question insoutenable que pose ce travail tentant de créer le contexte, la situation, le lieu de cet événement sans oeil, de ce corps sans autre.

Que fait-on donc d’un corps seul?

À travers chaque langage scénique, celui des chorégraphes Robin Orlyn, Opiyo Okach et Nacera Belaza pour le premier volet intitulé Suite for solo, celui de Karry Kamal Karry pour le deuxième volet The French Suites et le troisième Code k3mk 003 TFR, ce cycle de performances répond en embrassant la rupture et le discontinu comme territoire d’exploration d’un corps suspendu. Elle tente de montrer un corps, sans référence, existant seul, autonome, là.

Que serons-nous capables de voir?


Les pièces détachées sont constituées de 3 volets :

Volet #1 « Suite for Solo »

Volet #2 « The French Suites »

Volet #3 « Code K3MK 003 TFR »

VIDÉO DES PIÈCES DÉTACHÉES – Volet 2 The French Suites – Vidéo de Mathieu Léger

PHOTOS DES PIÈCES DÉTACHÉES

DÉTAIL DE LA PRODUCTION

TELECHARGER LE FLYER

Publicités

Une Réponse to “Pièces détachées”

  1. […] Professionnelle : 2008 : the french suites : vidéos lumière et photographies pour une création de karry kamal karry, 3 […]

Commentaires fermés

 
%d blogueurs aiment cette page :